On attendait les Grecs, on a sacré les Belges !

On s’attendait à ce que cette quatrième et dernière journée de la 11e St.Barth Cata Cup soit décisive, au moins pour les deuxième et troisième places. Voilà qu’elle a complètement chamboulé la donne. La raison ? Une énorme boulette des grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigonis (St Barth Assurances). En effet, alors qu’ils étaient en passe de s’octroyer une cinquième victoire de manche et, par ricochet, la première place au classement général, les champions du monde en titre se sont purement et simplement trompés de sens lors d’un passage de marque. Une erreur de parcours qui leur coûte très cher puisqu’ils échouent à la 4e place. Une faute qui fait toutefois les affaires du duo Enrique Figueroa – Ruben Booth (Nikki Beach St Barth), vainqueur du Grand Prix « MARCHE U », mais aussi et surtout du tandem Patrick Demesmaeker – Olivier Gagliani (Les Perles de St Barth) qui se hisse finalement sur la première marche du podium et inscrit son nom au palmarès de l’épreuve comme il l’avait déjà fait en 2015, rejoignant ainsi Misha Heemskerk et Eduard Zanen dans le cercle très fermé des doubles vainqueurs de la course.