twittlikeplusone
24/10/2016
 
LES CANADIENS FANS DE LA ST BARTH CATA CUP

Preuve que l’engouement pour la St Barth Cata Cup s’est bel et bien emparé des Canadiens, cette 9e édition de la St Barth Cata Cup accueillera pas moins de 8 coureurs du Canada.

 

Nedim Alca et son équipier John Cunning en seront à leur première participation à l’événement alors que Luke Ramsay, olympien en Nacra17 (Rio) et 470 (Londres) sera de retour à St-Barth pour une deuxième fois et avec beaucoup d’enthousiasme.


 

« Après les Olympiques de Rio j’ai pris quelques semaines de repos et je me suis amusé à participer à quelques régates dont le US F18 Nationals. C’est là que j’ai croisé Matthew Whitehead qui se cherchait un équipier. Je n’ai pas hésité une seconde ! »

 

Pour leur part, Nedim Alca (barreur) et John Cunning (équipier) sont issu d’un groupe enthousiaste de navigants en F18 de la côte ouest du Canada et en sont à leur deuxième saison sur le support. Ils ont navigué ensemble sur une large gamme de bateaux, allant de monocoques de 40 pieds aux catamarans. Pour la petite histoire, Nedim a acheté le C2 de Ken Marshack en 2015 et c’est alors qu’ils sont passés du Nacra 580 au F18. Ils ont eu la piqure instantanément ! Habitués des plans d’eau de la Colombie-Britannique et de ceux un peu plus au sud de la frontière des US, Nedim et John en seront à leurs débuts dans la mer des Caraïbes. Ils ont eu vent de la St Barth Cata Cup en suivant les progrès de Ken Marshack et Brian Hunt l’an dernier par l’entremise du live tracking et de la communication sur l’événement. Avec un peu de chance, ils pourront vivre cette année la course en personne et espèrent apprendre aux côtés des meilleurs de la classe. Et preuve que les Canadiens sont mordus de F18, ils seront accompagnés de 2 de leurs amis, aussi navigants, dans ce voyage sur l’île.

 

Parmi les autres Canadiens qui seront de retour à St-Barth, Maxime Loiselle a connu une année fort occupée. Il a terminé premier de la classe F18 au Canada, a réalisé un record en franchissant les 140 milles nautiques (259 km) qui séparent Montréal et Québec en 11 heures 48 minutes à bord du Nacra 17 Max Marine en compagnie d’Olivier Leduc (aussi à la St Barth Cata Cup). Ils ont battu un nouveau record en voile sportive, homologué par la Fédération de voile du Québec. De plus, Maxime et Olivier Pilon prendront part à une compétition à bord de Rafale II, un bateau construit dans le cadre du Projet Classe-C par les étudiants de l’École de technologie supérieure (ETS) de Montréal, lors de la Little Cup 2017. Olivier Pilon, qui a terminé 2e de la classe F18 cette saison retrouvera son bon ami Jean-Pierre Desrochers cette année. Viennent compléter la liste des navigants Canadiens, Anthony Boueilh et Bastien Mony.