Actualités

 
twittlikeplusone
03/10/2016
 
LA ST-BARTH CATA CUP ACCUEILLERA LE LÉGENDAIRE MITCH BOOTH

Sa feuille de route est des plus impressionnante, il a navigué sur à peu près tous les supports, remporté des dizaines de titres de champion du monde et de champion national en plus de deux médailles olympiques en 1992 et 1996.

 

En 40 années de voiles, jamais le légendaire Mitch Booth n’a eu la chance de naviguer à la St Barth Cata Cup sur un support qu’il connaît pourtant très bien.

 

Il y sera cette année en compagnie d’Andy Dinsdale. Mitch Booth s’est gentiment offert pour répondre à nos questions.


 

Peut-on dire que vous avez navigué sur tous les types de catamarans? Avez-vous une préférence?

Oui, je crois avoir navigué sur la plupart des catamarans. Il y a quelques beaux catamarans de sport qui sont sur ma liste de préférences mais je crois celui de 18 mètres carré à ailes est un des meilleurs. C’est un bateau très large et puissant sur lequel il est vraiment plaisant de naviguer. Le Cata de classe A est aussi très gratifiant puisqu’étant aussi léger, il répond bien à tous les mouvements.

 

Vous avez une feuille de route impressionnante de médailles olympiques et de titres de champion du monde et de champion national. Vous aspirez à quoi maintenant?

Il y a encore des courses auxquelles j’aimerais participer, la Coupe de l’America en étant une. Le nouveau World Match Race Tour est aussi très attirant. Et bien sûr s’il y a un plus gros catamaran à foil aux prochains Jeux olympiques … qui sait !

 

Parlez-moi de votre nouveau projet, le super-yacht nommé BlackCat.

Le BlackCat est une nouvelle marque de super-yacht. Il y a quelques années, après avoir participé à quelques événements de super-yacht sur des monocoques, un de ceux-ci étant la St Barth Bucket, j’ai décidé qu’un gros catamaran pourrait fonctionner. Nous avons fait beaucoup de progrès et espérons avoir un modèle de 50 mètres pour naviguer dans un futur proche.

 

Vous avez participé à plusieurs événements à travers le monde mais c’est votre première fois à la St Barth Cata Cup. Vous avez des attentes?

Chaque fois que j’ai navigué à St Barth, c’était sur des gros bateaux et je me suis souvent dit comment ça devait être plaisant d’y naviguer sur un catamaran de sport. J’ai maintenant cette chance et j’ai hâte de naviguer dans ces courses pleines d’action. Je sais que les conditions peuvent être parfois difficiles et le défi de naviguer contre quelques uns des meilleurs coureurs en catamaran du monde sera plaisant. La dernière fois que j’ai été sur un trapèze, c’est en juillet lors des Championnats du Monde de Hobie Wild Cat à Guarda en Italie avec mon fils Ruben (16 ans). Nous avons d’ailleurs remporté l’événement!


photo : © RENZO DOMINI