Actualités

 
twittlikeplusone
05/07/2017
 
LES PERLES DE ST BARTH … EN OR !

Les Perles de St Barth c’est l’histoire de la passion de Laurence Thiry pour les perles de Tahiti qu’elle sélectionne soigneusement pour donner un caractère unique à chacune de ses créations. Cette passion, Laurence la transpose aussi dans son amour pour la mer et l’île de St-Barthélemy. C’est pourquoi elle s’investit dans la voile par l’entremise de la St Barth Cata Cup et de son Figaro. Après tout, il n’y a pas meilleur vecteur que les voiles d’un bateau pour faire rayonner les Antilles et toute ses richesses !


 

Partenaire hébergeur de longue date, les Perles de St Barth sera cette année partenaire Rond Or de l’équipage vainqueur de l’édition 2015 de la St Barth Cata Cup, Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani dit « 3 pommes ».

 

Nous avons pris le temps de nous entretenir avec la native de Belgique au sujet de sa passion pour la voile et pour St-Barth.

 

Parlez-nous du lien entre La Solitaire Éric Bompard – Le Figaro en 2016 et les Perles de St Barth

C’est à l’arrivée transatlantique AG2R en 2016 que j’ai fait connaissance d’Arthur Pratt. Nous avons tous deux une passion commune pour les Antilles et plus particulièrement St-Barthélemy. C’est donc pour La Solitaire de 2016 que les Perles de St Barth s’est engagé pour la première fois avec Arthur. J’ai aimé cet esprit de collaboration qu’on retrouve dans le milieu de la voile, où on observe une fantastique entraide entre tous. C’est pour cette raison que j’ai renouvelé mon partenariat avec Arthur, mais que j’ai aussi apporté mon soutien au navigateur Gildas Mahé sur cette Solitaire Urgo Le Figaro 2017. Gildas a plusieurs années d’expérience dans la course au large alors qu’Arthur en est à sa troisième année alors je crois en la valeur d’échange entre les deux.

 

Comme résidente de St-Barth, pourquoi c’était important pour vous de vous investir dans La Solitaire ?

Je trouvais qu’il y avait un beau lien à faire entre La Solitaire Urgo Le Figaro et l’île de St-Barth, notamment parce que Concarneau est une ville étape de cette Solitaire et sera également ville de départ de la Transatlantique AG2R 2018 vers St-Barthélemy. Je suis d’ailleurs heureuse et fière que le sénateur Michel Magras ait accepté de parrainer notre bateau. Ici au départ de la troisième et quatrième étape de Concarneau, je mesure le rayonnement et l’engouement pour l’île de St-Barthélemy par les contacts et les remerciements des Bretons que je rencontre.  

 

Vous êtes cette année partenaire Rond Or de l’équipage vainqueur 2015 de la St Barth Cata Cup. C’était important pour vous de parrainer un bateau Belge ?

Olivier et Patrick sont devenus des amis grâce à l’hébergement de la Cata Cup. Avec ce nouveau partenariat où on peut choisir un équipage gagnant, je suis ravie de soutenir leur extraordinaire performance et fière d’apposer le nom de mon entreprise sur leur bateau.  La St Barth Cata Cup est un événement magnifique pour l’île avec un beau rayonnement international.

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans cette association avec la St Barth Cata Cup?

La St Barth Cata Cup est un événement riche en rencontres. Les Perles de St Barth y sont bien représenté et cela me permet de rencontrer de fidèles amateurs de perles. De plus, nous avons la chance d’être sur la ligne de départ, de voir la précision des manipulations de ces F18, d’être témoin de la conversation d’arrivée entre marins, vivre les belles soirées. Toute l’énergie de cette belle organisation me fait vivre !