A l’endroit et à l’envers

Ce vendredi, deuxième jour de compétition de la 11e St.Barth Cata Cup, les conditions météo ont donné du fil à retordre, à la fois au comité de course qui a dû adapter le programme en fonction des passages de grains et qui n’a pas pu lancer de départ avant 15h30, puis aux coureurs qui ont dû composer avec un flux d’est soufflant entre 20 et 25 nœuds sur une mer chaotique lors de leur unique manche du jour. Dans ces conditions toniques, globalement similaires de la veille, on a logiquement retrouvé les mêmes équipages aux avant-postes. Le tiercé gagnant du jour ? Les Grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigonis (St Barth Assurances), les Argentins Pablo Volker et Sergio Mehl (Paraboot by Maxwell & Co) puis les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani (Les Perles de St Barth). Ces trois-là se sont livrés une remarquable bagarre jusque dans le dernier bord et si les champions du Monde en titre ont finalement remporté le Grand Prix « EDEN ROCK VILLAS RENTAL », les Sud-Américains conservent, eux, la première place au classement provisoire de l’épreuve. Un classement nettement chamboulé, ce soir, en raison d’un grand nombre d'abandons, seuls 29 bateaux sur les 51 en lice ayant finalement franchi la ligne d’arrivée de cette course n°3.